bandeau les leux de mémoire Acadiens en Poitou-Charentes le site de l'IAAT Poitou-Charentes

L´inventaire des lieux de mémoire acadiens

L'Acadie était une des quatre colonies de la Nouvelle-France, territoire de l'Amérique du nord qui a été sous administration française, aux XVIIe et XVIIIe siècles. Les trois autres étaient le Canada, Terre-Neuve et la Louisiane. Cet ensemble fut cédé progressivement à la Grande-Bretagne, à partir de 1713.

L'aventure de la Nouvelle-France s’est durablement inscrite dans les paysages, dans les archives, dans la langue et dans les cultures matérielles de la métropole et de la colonie, léguant un patrimoine volumineux ; elle a également laissé son empreinte dans les mémoires collectives.

Ce sont les traces encore visibles de cette histoire commune que la Commission franco-québécoise des lieux de mémoire communs, a proposé de recenser et d'étudier. Cette initiative a été relayée par les ministères de la culture en France et au Québec. En France, la région Poitou-Charentes a été choisie comme zone de test pour cette opération innovante, qui s'est déroulée entre 2002 et 2004 sous la responsabilité du service régional de l'inventaire. Cet inventaire a consisté dans l'identification et l'étude de tous les lieux qui constituent, aujourd'hui encore, des traces laissées par les migrations, le commerce, le pouvoir royal et religieux...

Sur les quelque 600 lieux de mémoire identifiés en Poitou-Charentes, 73 concernent l'Acadie. Il s'agit d'églises, d'hôpitaux, de ports... liés aux migrants vers l'Acadie ou au retour forcé des Acadiens au cours du XVIIIe siècle, ainsi que de sites commémoratifs.

Photographie panoramique de la ville de Brouage.
Photographie panoramique de la ville de Brouage.
© Office du Tourisme de la ville de Brouage.

Les migrations vers l’Acadie

La migration des colons vers l’Acadie a marqué le paysage de l’Ouest français et de la région Poitou-Charentes en particulier, laissant des traces patrimoniales matérielles ou immatérielles, Ces lieux de mémoire sont concentrés entre le nord de la Vienne et la côte atlantique, avec les ports de La Rochelle et Brouage.

Le retour des Acadiens

Le Grand Dérangement de 1755 a entraîné le retour dans la région Poitou-Charentes de milliers d’Acadiens. Ils ont été débarqués d’abord sur l’île d’Aix, à Rochefort, puis dans le Châtelleraudais et dans la Vienne. Les traces liées à ce retour sont nombreuses, qu’elles soient patrimoniales ou commémoratives. Ces lieux de mémoire sont localisés dans le nord du département de la Vienne et sur le littoral atlantique plus particulièrement.

Les sites commémoratifs de l´Acadie en Poitou-Charentes

Les sites commémoratifs de l’histoire France-Acadie répertoriés concernent des lieux, soit baptisés en honneur de cette histoire commune, soit ayant appartenu ou ayant été visités par des protagonistes de l’histoire acadienne

stèle commémorative

Vue générale de la stèle commémorant l'arrivée des Acadiens par la Vienne, Promenade des Acadiens, Châtellerault (Vienne).
© Région Poitou-Charentes, inventaire général du patrimoine culturel / E. Guerry, 2004

Trouver un lieu de mémoire acadien


© Région Poitou-Charentes, inventaire général du patrimoine culturel   –   © IAAT Poitou-Charentes. 2014